Ouvrir son restaurant

5 étapes pour l’ouverture de votre premier restaurant

Vous rêvez d’ouvrir votre propre restaurant et d’être indépendant, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

Ne bougez pas, on vous explique la marche à suivre de manière synthétique afin de vous permettre d’être au top lors de votre ouverture ! Pour une parfaite réussite aucun élément n’est négligeable !

Employés de bureau analysant et recherchant des données commerciales Vecteur gratuit

1- Réaliser une étude de marché

Premièrement, il vous faudra réaliser une étude de marché. En effet, celle-ci va avoir pour rôle le recueil et l’analyse d’informations dans le but d’identifier les caractéristiques d’un marché (environnement, tendances, concurrence, besoins, comportements d’achat…). Pour cela, il suffit de se poser les bonnes questions :

  • Comment se porte le marché et quelles sont ses perspectives d’avenir ?
  • Qui sont mes principaux concurrents ? (taille de l’entreprise, chiffre d’affaires, implantation géographique…)
  • Comment se portent mes principaux concurrents ? (politique commerciale, organisation de la distribution, clientèle visée…)
  • Ou vais-­je m’implanter, est ce que cette zone géographique correspond à mes attentes ? (règlementation, dynamisme, attractivité, taux de fréquentation, …)

Choisir un emplacement stratégique est souvent clé de réussite dans le domaine de la restauration. Renseignez-vous avant sur les zones les plus attractives de votre ville/village.

  • Quelle est ma principale cible?

Déterminez votre principale cible et vous aurez déjà réalisé une grande partie du travail !

  • Qui va vouloir venir manger dans mon restaurant et qui seront les habitués ?
  • Quelles sont les caractéristiques, profils, habitudes, modes de vie de ma future clientèle ?

(Homme, femme, adolescents, travailleurs, retraités…)

2- Déterminer le profil de son restaurant

L’autre élément relativement important va être le type de profil de votre restaurant.

  • Quel type de cuisine allez-vous mettre en place?
  • Quelle décoration ?
  • Comment allez vous présenter l’accueil et/ou bar ?

Comme de partout, il ne faut pas oublier qu’il est important de soigner sa présentation. Vos clients vont retiendront en grande partie votre cuisine ainsi que l’ambiance dans lequel ils ont dégusté leur repas. Optez pour une décoration qui se démarque de vos concurrents ; les gens aiment la nouveauté, ils en raffolent même ! Choisissez une présentation de table ainsi que des cartes en accord avec votre intérieur. Veillez de plus a ce que votre carte soit concise et claire, ni trop courte, ni trop longue !

3- Réserver un budget pour la communication

Le troisième élément à prendre en compte est l’aspect communication, à savoir quels supports de communication vais-je utiliser pour promouvoir mon restaurant ? Beaucoup de restaurants négligent ce point là et n’investissent pas dans le budget communication. Pourtant, il faut savoir que 8 consommateurs sur 10 choisissent leurs restaurants grâce à internet. Il est donc primordial de créer son site web ! Il est possible de référencer gratuitement votre menu chez nous.

4- Remplir les tâches administratives

Nous arrivons au point le plus déplaisant mais qui reste le plus vital : l’aspect administratif ! Et oui, pour ouvrir son restaurant il faut entamer de nombreuses démarches, à savoir :

  • Des formalités d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) ou à la chambre des métiers
  • La rédaction des statuts
  • La publication d’une annonce légale
  • Les démarches liées à la location en bail commercial (si vous optez pour la location)
  • Réglementations spécifiques (Règles d’hygiène et de salubrité dans le restaurant, règles des normes de sécurité et d’accessibilité des locaux, Installation d’une terrasse, diffusion de musique, horaires d’ouverture du restaurant, respect de l’interdiction de fumer
  • L’information aux consommateurs (Affichage des prix, affichage de l’origine des viandes, affichage pour la protection des mineurs et la répression de l’ivresse publique, affichage de la licence détenue)
  • Si vous comptez vendre des boissons alcoolisées : déclaration de l’ouverture d’un débit de boisson

5- Faire un point sur les éléments financiers

Et pour finir, l’aspect financier:

  • Quelle sera ma fourchette de prix ? Sachant qu’il est important de s’aligner avec les principaux concurrents.
  • Le choix des fournisseurs va également être un aspect important parce d’un côté ils peuvent permettre de réduire les couts mais d’un autre ils seront responsable de la qualité
  • Se renseigner sur les possibles aides

N’oubliez pas que pour appliquer nos conseils de la meilleure manière possible il est important d’être rigoureux et organisé afin de n’oublier aucuns détails ! Le plus judicieux dans ces cas là est de noter les éléments sur un bloc note.

en_US

Download
the app
now